Mes premières règles, comment bien préparer leur arrivée ?

Premières règles

La puberté, tu le sais peut être, c’est la période de ta vie durant laquelle ton corps d’enfant va développer des caractéristiques d’un corps d’adulte. Durant cette période, des changements physiques et émotionnels ont lieu.

Chez les jeunes femmes et les jeunes hommes, la puberté ne débute et ne se termine pas au même âge, mais dure environ 6 ans. Chez les jeunes femmes, la puberté s’accompagne de différents signes physiques : développement des seins et des hanches, poils pubiens, odeurs corporelles, règles.

1. Les règles, c’est quoi concrètement ?

La puberté chez les filles est marquée par les règles, ou menstruations. C’est un changement majeur qui touche pourtant la moitié de la population, donc pas de panique, tout est normal !
Les règles, sont des pertes de sang qui provient de l’utérus, ce sont des sécrétions vaginales. Elles ont lieu chaque mois (tous les 25 à 35 jours) et durent entre 3 et 7 jours généralement.
Les règles sont la première étape du cycle menstruel. Chaque mois, un des deux ovaires (à tour de rôle), libère un ovule qui peut être fécondé. Dans l’utérus, de la muqueuse se développe pour accueillir cet ovule. Si cet ovule n’est pas fécondé, la muqueuse est détruite et les règles arrivent.
Concrètement, les règles ça change quoi ? C’est un tournant important car les règles marquent le début de ta capacité à concevoir des enfants ! C’est le début de ta fonction de reproduction.

Ca ressemble à quoi les règles ?
Les règles sont un écoulement de sang marron (elles ne sont pas rouge car le sang est oxydé, il met du temps à s’écouler et change de couleur). Chez la plupart des personnes menstruées, le flux est plus abondant dans les 2 premiers jours puis diminue petit à petit.

L’abondance des règles varie d’une femme à l’autre. Elle varie aussi au cours de la vie, il n’y a pas de « règle » ! Généralement, les 2 premières années, les règles seront un peu irrégulières pour de nombreuses personnes, que ce soit en termes de fréquence ou d’abondance. C’est peut-être pénible d’anticiper mais cela n'expose à aucun problème de santé. À l’inverse, certaines personnes auront directement un cycle réglé!

2. Règles : les signes avant coureurs

Dans la plupart des cas, les règles ne sont pas le premier changement qui a lieu à la puberté. Elles sont souvent précédées d’autres signes, tels que le développement de la poitrine, des poils pubiens, et surtout, l’apparition de pertes blanches vaginales. Les pertes blanches laissent présager l’apparition prochaine de tes règles.

C’est une estimation, et cela varie selon chaque personne, mais on dit généralement que les règles arrivent entre 2 et 3 ans après le début de développement de la poitrine. Les règles surviennent en moyenne à 12 ans et demi (mais chaque personne est différente, donc ça peut arriver plus tôt ou plus tard !)

Même si tu peux présager l’arrivée de tes règles, dans la plupart des cas, cela peut surprendre ou survenir à un moment auquel tu ne t’y attends pas. Ce que l’on te conseille pour éviter un stress supplémentaire, c’est d’avoir toujours une petite pochette sur toi, dans laquelle tu glisses quelques protections hygiéniques pour être équipée (cela pourra te servir à toi ou à tes copines en cas de surprise 🙂 ).

3. Bien choisir ses protections hygiéniques pour ses premières règles

Le mot “protection hygiénique” peut faire peur à première vue car il évoque le besoin de se protéger de ses règles. Mais rassure toi, les règles ne sont ni sales, ni une honte ! Simplement, elles peuvent tâcher tes vêtements, et pour éviter cela, il existe tout un tas de produits et voici les principaux 🙂 :


Les Protections externes :
- Serviette hygiénique : La serviette hygiénique est une protection externe, c’est à dire que tu ne l’insères pas dans ton vagin. Elle existe sous différents format (avec ou sans ailettes) et pour différents flux (normal, super, …). Elle se change plusieurs fois par jour, selon ton flux menstruel, c’est à dire la quantité de sang qui s’écoule.
- Culotte menstruelle : La culotte menstruelle s’utilise comme une culotte classique. La seule différence est qu’elle est capable d’absorber le sang menstruel ! Très pratique, à la fin de la journée ou de la nuit, retire la, rince là à l’eau froide puis lave la en machine ou à la main !
- Serviette hygiénique lavable : Les serviettes hygiéniques lavables sont le croisement parfait entre les serviettes hygiéniques à usage unique et les culottes menstruelles. Réutilisables, elles s’utilisent comme des serviettes hygiéniques classiques, les ailettes collantes étant simplement remplacées par des boutons pression !

Les Protections internes :
- Tampons : Les tampons sont la forme la plus connue de protections à usage interne, c’est à dire à insérer dans le vagin. Ils existent sous deux formats : digitaux, ils s’insèrent au doigt, ou avec applicateur, ils possèdent un applicateur en plastique ou en carton qui permet de faciliter l’insertion dans le vagin. Le tampon est un petit tube blanc possédant une petit ficelle au bout. Il faut laisser la ficelle dépasser de ton vagin afin de pouvoir retirer le tampon. Comme pour les serviettes, les tampons existent sous différentes tailles, il vaut mieux commencer par des petites tailles qui sont plus simples à insérer, puis adapter ensuite petit à petit à ton flux. Sache également que si le tampon est bien positionné, normalement tu ne le sens même pas ! Et surtout, un tampon se change toutes les 4 à 6h !
- Cup menstruelle : La cup menstruelle c’est en quelque sorte la version réutilisable du tampon. Elle a souvent la forme d’une coupe, tu l’insères comme un tampon dans ton vagin et elle récolte le sang. Il faut la retirer régulièrement pour la vider, la nettoyer et la remettre.

Souvent, pour des premières règles, on recommande d’utiliser des protections hygiéniques externes, car elles sont plus simples d’utilisation. En effet, les protections hygiéniques internes demandent une connaissance plus poussée de ton anatomie et nécessitent que tu sois à l’aise avec ton corps. Cependant, si tu te sens prête, rien ne t’empêche d’utiliser des protections internes dès tes premières règles ! C’est vraiment à toi de choisir ce qui est bon pour toi 🙂 

reproductive-health-supplies-coalition-kEmJ9uL-d8g-unsplash.jpg__PID:89419975-7567-489e-929f-3197590f80a2

4. La communication autour des règles

Pour t’aider à préparer au mieux tes premières règles (et même les suivantes), voici une petite liste de conseils et de bons gestes à adopter :
- Favorise une bonne hygiène : il est très important d’avoir une bonne hygiène quand tu as tes règles. Et oui, on parle quand même de la partie la plus intime de ton corps. Pense à bien te laver les mains avant de mettre ou de retirer une protection hygiénique. Par ailleurs, ce n’est pas parce que tu as tes règles que tu dois laver l’intérieur de ton vagin. Cela risquerait de dérégler ta flore vaginale, ce qui favorise les démangeaisons et infections.

- Changer régulièrement de protection : Une protection hygiénique se change régulièrement. Dans le cas des protections hygiéniques à usage externe, tu risques d’avoir une fuite, rien de bien grave mais ce n’est pas agréable. Dans le cas des protections à usage interne, il y a plus de risques pour ta santé : il faut penser à les changer toutes les 4 à 6h, pour éviter tout risque de développement du staphylocoque doré qui est responsable du Syndrome du choc toxique (une maladie rare mais grave qui est due au port trop long d’une protection à usage interne).

- Porter une protection externe la nuit : Au vu de ce que tu as pu lire juste avant, tu dois t’en douter mais il est important de favoriser les protections hygiéniques à usage externe durant la nuit (à moins que tu dormes moins de 6h) afin de limiter les risques pour ta santé.

5. La communication autour des règles

Aujourd’hui les règles sont encore un sujet très tabou dans la société. Pourtant, elles touchent la moitié de la population mondiale, il n’y a donc rien de honteux à avoir ses règles. D’autant plus quand il s’agit d’un phénomène totalement naturel ! Après tout, cela reste un sujet intime et l’intimité est difficile à aborder pour certaines personnes.

Voici quelques conseils pour communiquer autour des règles ou autour de tes règles :
- N’aborde pas le sujet de tes règles avec n’importe qui. Parle en plutôt à une personne de confiance : ta tante, ta mère, ta sœur ou une amie. Si tu préfères ou si tu le veux, tu peux aussi en parler avec un médecin !
- Sache aussi que tu n’es pas obligée de parler de tes règles. Cela peut cependant t’aider à être plus rassurée et à répondre à tes questions. Si tu as des doutes, on te conseille de ne pas les garder pour toi, d’autres personnes ont déjà vécu ce que tu vis actuellement !
- Et puis pour les gens autour de toi qui se moquent, sache que les moqueries des autres sont souvent le fruit de la peur ou de l’ignorance !

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ! 
Actualité autour des sujets de l’EARS, conseils, informations utiles et autres regroupés au sein d’une Newsletter !