Quels sont les objectifs de L’EARS (Education à la vie Affective, Relationnelle et Sexuelle) ?

Visu article Blog - objectifs de l'EARS 1 .png__PID:f1e72907-286e-4e94-bc9d-c74dac8c8c00

Une des missions de l’Ecole est d’accompagner les élèves pour développer des comportements responsables, et ce en collaboration avec les parents. L’Ecole a un rôle bien particulier dans la construction individuelle et sociale de chaque enfant. Elle les prépare à la vie d’adultes, et, on le rappelle, tout cela se fait en complémentarité du travail fourni par les parents et familles sur ce sujet.

1. Qu’est-ce que l’Education à la vie affective, relationnelle et sexuelle (EARS) ?

L’Education à la vie affective, relationnelle et sexuelle représente donc un pan essentiel de l’éducation moderne et a pour but de préparer les jeunes afin de leur donner les armes pour naviguer dans leur vie en toute responsabilité. L’Education Nationale a conçu un programme autour de l’EARS qui prévoit 21 heures de cours sur toute l’éducation secondaire, soit 3 heures par année scolaire entre la 6e et la terminale.
L’EARS contribue à la construction de chaque enfant et adolescent, et il s’agit d’une démarche éducative qui concerne différents domaines : la santé publique avec les sujets de contraception, de prévention des IST et des grossesses non désirées, les relations interpersonnelles, la prévention autour des violences sexistes et sexuelles et de la pornographie, la lutte contre les préjugés et les discrimination, la protection des droits de chacun.

2. Un contexte alarmant chez les jeunes

Le contexte est plutôt inquiétant chez les jeunes aujourd’hui, et justifie d’autant plus la nécessité d’un éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle. Depuis quelques temps nous pouvons observer une augmentation importante des cas de harcèlement dans le milieu scolaire. En effet, Selon les résultats de l’enquête nationale publiée lundi 12 février 2024 qui s’est fondée sur les questionnaires remplis à l’école, en moyenne, ce sont 5% des élèves qui sont victimes de harcèlement.
Par ailleurs, selon le Baromètre de l’éducation d’Apprentis d’Auteuil 2023, 63% des jeunes s’informent sur les relations sexuelles auprès de leur cercle proche et 60% des jeunes sont exposés pour la première fois à la pornographie avant 15 ans. (Source : sondage OpinionWay pour le Baromètre de l'éducation d'Apprentis d'Auteuil 2023). Dans la suite de cet article, nous allons mettre en lumière les principaux objectifs de l’EARS.

3. Promouvoir une compréhension saine de la sexualité

Un des principaux objectifs de l’EARS est de permettre aux adolescents d’avoir une compréhension claire et une vision positive de leur sexualité, tant sur les aspects biologiques que psychologiques ou sociaux de cette sexualité. Cette compréhension évolue avec le niveau de l’élève et traite notamment du développement sexuel et du développement du corps, mais aussi de la fonction de reproduction par exemple.
Au delà de cette compréhension de la vie sexuelle, l’EARS vise à accompagner les jeunes vers une meilleure compréhension des changements qu’ils traversent et qui peuvent les bouleverser en cette période de passage d’un corps d’enfant à un corps d’adulte. Pour cela, le programme prévoit d’aborder les sujets de la puberté, du cycle menstruel …

4. Favoriser le respect et l'égalité dans les relations

Le respect et l’égalité au sein des relations que nous entretenons s’apprennent dès le plus jeune âge. Dans cette optique, un des objectifs majeurs de l’EARS est d’enseigner ce respect et de faciliter la compréhension de la complexité des relations interpersonnelles. Ainsi, les élèves prennent conscience de l’importance du consentement et des limites de chacun pour leur permettre ensuite d’entretenir des relations saines. L’EARS a aussi pour vocation de déconstruire les stéréotypes et d’inculquer des valeurs de respect et d’égalité, notamment entre les sexes.

5. Prévenir les comportements à risque et favoriser les comportements responsables

La prévention des comportements à risques et l’éducation aux comportements responsables est aussi un des rôles de l’école, et cela est notamment prévu dans le cadre de l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle. Il s’agit alors d’informer sur les moyens de contraception, sur les maladies sexuellement transmissibles, les grossesses non désirées, et de sensibiliser aux comportements responsables. Quand on parle de comportements responsables, cela passe également par la sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles. Dans le cadre de l’EARS, on enseigne également aux élèves de signaler tout comportement abusif ou violent afin de favoriser un environnement plus sûr.

Visu article Blog - objectifs de l'EARS 2 .png__PID:2907286e-3e94-4c9d-874d-ac8c8c00f6ba

6. Soutenir le développement affectif des adolescents

Parce que l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle ne se restreint pas au pan physique de la sexualité, l’EARS a pour enjeu d’accompagner également les adolescents dans leur développement émotionnel afin de leur permettre de mieux comprendre et gérer leurs émotions, développer leur empathie. Tout cela dans le but de leur donner les clés pour sceller des relations saines et équilibrées.

7. Favoriser et encourager la communication et le dialogue

Un objectif important de l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle est d’encourager grandement une communication ouverte ! L’idée est d’encourager les élèves à poser leurs questions et parler de leurs doutes. Cela permet par ailleurs de favoriser le dialogue avec les différentes personnes qui les entourent; que ce soit dans le cadre de leurs relations amicales, amoureuses ou familiales.

8. Un besoin d’adapter l'éducation à différents contextes culturels et sociaux

L’EARS, qui est un enseignement prévu par l’Education Nationale dans le cadre de l’éducation secondaire de chaque jeune à de nombreux objectifs et a un impact direct sur les relations futures de chaque élève. Cependant, il est important de garder en tête qu’il est indispensable de respecter les différences culturelles et sociales, et donc d’adapter les enseignements de l’EARS au contexte de chaque établissement, classe et élève. Cela passe notamment par le respect des valeurs et croyances de chacun et chacune, mais aussi par l’enseignement du respect, du consentement et par la flexibilité du programme relative aux besoins des groupes d’élèves.

L’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle (EARS) est donc un pan essentiel de l’éducation des jeunes durant leur scolarité secondaire. Elle permet à tout un chacun de naviguer de manière saine et responsable dans ses relations interpersonnelles, mais aussi d’avoir une meilleure appréhension des risques liées à la vie affective et sexuelle. Si l’EARS est enseignée de manière conjointe avec les familles, cela garantit aux jeunes de plonger dans une vie d’adulte responsable.

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ! 
Actualité autour des sujets de l’EARS, conseils, informations utiles et autres regroupés au sein d’une Newsletter !